Sa devise est : UT CONSCIENTIA NOSCATUR (pour que la conscience soit connue)

Mise au point par le psychiatre Colombien A.Caycedo en 1960, la sophrologie est une synthèse de relaxation occidentale (training autogène de Schultz, technique de Jacobson, méthode Vittoz…) et de techniques orientales (relaxation dynamique inspirée du yoga, bouddhisme et zen).

Le mot sophrologie tire ses racines étymologiques du grec ancien :

« Sos » harmonie, paix, sérénité

« Phren » conscience, esprit, cerveau

« Logos » étude de la science

La sophrologie est la science de la conscience et des valeurs de l’existence, c’est à la fois une science, une philosophie, une thérapie et un art.

Son but est d’harmoniser le corps et l’esprit.

LE DEROULEMENT D’UNE SEANCE

Une séance de Sophrologie dure environ 50 minutes.

Chaque séance est enregistrée afin que vous puissiez vous entrainer, par vous-même, en attendant notre prochain rendez-vous.

Un entrainement régulier est nécessaire à l’obtention de résultats rapides et durables.

– La séance débute par un dialogue appelé pré-sophronique dans lequel vous vous exprimez et au cours duquel je vous explique la séance à venir. Il faut savoir que lors de la toute première séance, cette phase durera environ 45 minutes afin de bien définir votre objectif, votre demande, et de me permettre ainsi d’élaborer mon protocole en fonction de cette intention générale.

-Ensuite, nous procédons à votre sophronisation ; je vous invite à vous asseoir ou à vous allonger ,vous choisissez la position qui vous convient le mieux et n’avez plus qu’à vous laisser bercer par le son de ma voix qui vous mènera sur le chemin de la détente, jusqu’au bord du sommeil au niveau dit sophro liminal, puis une fois dans un état de relaxation profonde je vous inviterai à visualiser une image positive, de détente. Lors de cette phase, vous pourrez vous couvrir d’un plaid ou d’une petite couverture car la température du corps diminue lorsque l’on se détend.

– Une fois la visualisation terminée et la profonde relaxation atteinte, je laisse un léger temps de pause pour intégrer et apprécier les effets de la séance. Puis nous procédons à votre désophronisation, c’est-à-dire à une remontée du niveau de vigilance vers un niveau de veille, afin de se « réveiller », de se réactiver un peu plus.

– Enfin, la séance se termine par dialogue  post sophronique où vous me parlez, si vous le souhaitez, de vos ressentis lors de la séance. Cette phase de verbalisation des ressentis est importante pour la prise de conscience de la détente et pour mieux apprendre à l’ancrer plus durablement en soi.

A savoir : les sophrologues sont tenus au secret professionnel

LA SOPHROLOGIE NE SE SUBSTITUE PAS A UN TRAITEMENT MEDICAL MAIS EN APPRENANT A GERER L’INEVITABLE STRESS DE LA VIE, ELLE CONTRIBUE AU MAINTIEN DE NOTRE EQUILIBRE.